ACCUEIL

COURS

LOGICIELS

OUTILS

SOURCES

Intro aux S.I.G

Idrisi

Orthophotoplans

Bibliographie

MapInfo

Liens

 

Autres rubriques:

(1) Idrisi: Module central

(2) Idrisi: Module Gestion de la base de données

(3) Idrisi: Module de Prétraitement des images

(4) Idrisi: Module d'Analyse

Débuter avec Idrisi

 

Introduction à Idrisi

Structure des fichiers d'Idrisi

Débats autour d'Idrisi

(1) Module central

Menus "Environnement", "Fichier", "Affichage"

(2) Module de gestion des données

Menu "Données"
(3) Module de prétraitrement des images

Menu "Prétraitement"

(4) Module d'analyse

Menu "Analyse"

 

 

IDRISI ~ version 2

Version 2: 16 bits / Version 3: 32 bits

IDRISI est un logiciel S.I.G en mode raster (image), développé au département Géographie de l'université de Clark en 1987. 

 

 

Introduction à Idrisi:
 

IDRISI n'est pas un programme unique, mais un ensemble de fonctions regroupées en modules à l'intérieur d'une structure commune, le logiciel. La version 2.0 d'Idrisi (que l'on verra tout au long de cet explicatif) présente différents modules:

 

(1) Le module central qui est le coeur du logiciel et qui fournit les outils de base pour la saisie, le stockage, la gestion et l'affichage des données.

 

(2) Le module de gestion de la base de données qui propose des outils de gestion de la base de données.

 

(3) Le module de prétraitement des images qui propose toutes les fonctions de traitement des images.

 

(4) Le module d'analyse qui contient notamment les outils d'interrogation de la base de données, la transformation de ses mêmes données et les opérateurs de distance et de voisinage.

 

Le module périphérique qui permet la liaison avec d'autres logiciels S.I.G, notamment par ses outils de conversion de fichiers.

 

Par contre, la dernière version d'Idrisi (version 4.0) présente des modules d'analyses et de traitement des images qui ont été développés. La structure interne de la version 4.0 devient la suivante:

 

Le module central qui reste le coeur du logiciel.

Autour de ce module central, gravitent les modules d'analyses:

- le module d'analyse spatiale (c'est le principal module d'analyse).

- le module de traitement d'image qui propose toutes les fonctions de traitement et de mise en forme des données.

- le module d'analyse statistique qui propose des outils d'analyse statistique sur la base de données.

et le module périphérique.

Retour en haut de page

 

Structure des fichiers d'Idrisi:
 

Comme dans la plupart des logiciels SIG, les données dans IDRISI s'organise en couches successives. On ne peut mettre dans IDRISI que des couches vecteurs sur des couches rasters.

 

Pour travailler avec un fichier image, vecteur ou valeur dans IDRISI, on indique seulement son nom, ce qui peut laisser à penser que ce fichier est unique. En réalité, on travaille avec 2 fichiers simultanément. Ainsi, chaque fichier de données est couplé avec un fichier documentation ou en-tête (fonction Documenter du menu Fichier). Il n'est pas nécessaire de se préoccuper de la maintenance de ces fichiers en-tête: en effet, chaque fois qu'Idrisi crée une nouvelle carte, le fichier en-tête correspondant est créé.

 

Les fichiers de données du logiciel IDRISI sont principalement de trois types:

- les fichiers images ou rasters

- les fichiers vecteurs: les fichiers vecteurs sont de trois types (point, ligne ou polygone) et sont généralement utilisés pour l'acquisition de données.

- les fichiers valeurs (ou attributs)

 

Les extensions des fichiers Idrisi sont les suivantes:
Fichiers de données Fichiers documentations
- les fichiers images ou rasters .IMG .DOC
- les fichiers vecteurs .VEC .DVC
- les fichiers valeurs ou attributs .VAL .DVL
 

Le fichier .LOG permet de voir un listing de tous les fichiers ouverts dans la session ainsi que toutes les erreurs effectuées.

Retour en haut de page

 

Débats autour d'Idrisi:

 

Voici quelques extraits d'un débat sur Idrisi récupérés sur le forum de discussion GEOREZO :

 

"Idrisi est un logiciel SIG raster élaboré par l'Université de Clark aux Etats-Unis. Il s'agit avant tout d'un outil de traitement d'image possédant des fonctionnalités d'analyse spatiale, mais gérant difficilement le format vecteur (il faut recourir à un module spécifique Cartalinx). A travers le monde existent différents centres de référence sur ce logiciel, sortes de relais de l'Université de Clark (en Europe, c'est l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne)."

Samuel ROBERT, CNRS (PRODIG, Institut de géographie), srobert@univ-paris1.fr

 

"IDRISI est un SIG en mode image, à savoir qu'il permet de manipuler les images satellites et/ou aériennes pour en faire des classifications selon les signatures spectrales. LA question est: "Allez vous utiliser beaucoup d'images ?" Si oui IDRISI est un bon choix à savoir qu'il ne coûte pas cher contrairement à des ER Mapper, ENVI etc ... Par contre, je pense qu'IDRISI permet de répondre à des questions précises, mais ne permet pas facilement de faire de la gestion dans le temps (= rôle d'un bon SIG). Alors si vous pensez utiliser quelques images (pour l'analyse) et beaucoup de données vectoriels optez plutôt pour ArcView accompagné de son extension IMAGE Analyst."

Olivier de LA POMMERAYE, Oloi@aol.com

 

"Un petit Bémol aux critiques du système IDRISI... Certes, la gestion des objets vectoriels n'est pas aussi aisée dans IDRISI que sur les produits commerciaux de grande diffusion (MapInfo, Arcview..), mais si les premières versions de ce logiciel ne manipulaient que des images, les plus récentes disposent de toutes les fonctionnalités de gestion vectorielles courantes. En terme de rapport prix/performances, ce logiciel me semble donc particulièrement concurrentiel. Il constitue en outre un excellent outil de formation aux SIG et au traitement d'image grâce à des modules de formation thématiques très complets. Tout autant que le type de donnée à manipuler, le choix de ce produit par rapport à ses concurrents dépend à mon avis du type de projet à réaliser. IDRISI, m'apparaît particulièrement adapté à des projets mobilisant des fonctionnalités d'analyse et de traitement (de données, d'images, ...) assez puissantes. En revanche, pour un projet de gestion et nécessitant une interface conviviale destiné par exemple à équiper une collectivité locale, il existe des produits plus adaptés. En bref, c'est un très bon outil de recherche mais pas un outil de gestion."

Xavier AMELOT, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, x.amelot@regards.cnrs.fr

 

"Au-delà d'un outil de traitement d'image peu cher, ce qu'il est aussi, Idrisi est un logiciel de gestion et d'analyse de données géographiques de type raster. Il permet donc nombre d'opérations de superposition en n'étant pas prisonnier d'une logique d'objets vecteurs. On peut traiter ainsi des données à variation spatiale (pseudo) continue (pentes, distances, diffusion, potentiel,...). En ce sens c'est donc un logiciel qui permet de s'initier à la logique d'analyse spatiale. Il intègre aussi quelques fonctions intéressantes d'aide à la décision, de statistique spatiale, d'interpolation. Pour ceux que le train-train arc-table ennuie, cela change les idées. Pour ceux qui ont peu de moyens, cela permet de faire de l'analyse et plus de la cartographie. C'est un excellent produit de formation. La dernière version est en anglais uniquement.. Il n'a pas de grandes capacités de gestion vecteur, encore que la dernière version améliore grandement les choses sur ce plan, mais pour quoi faire ? Les Mapview, Arconcept et autres Géoinfo du commerce font cela très bien, non ? Il ressemble en moins puissant à Spatial Analyst, d'ESRI, qui est plus adapté à un projet professionnel mais il il est très clair dans les concepts et les algorithmes implémentés sont référencés. Pas de boite noire. Cartalinx est un logiciel de saisie de données vecteur qui fonctionne avec Idrisi."

Thierry Joliveau, CRENAM - Saint-Etienne, Thierry.Joliveau@univ-st-etienne.fr

http://www.univ-st-etienne.fr/crenam

 

Retour en haut de page

 

  (1) Idrisi: Module central

sig.net@free.fr